Les Chroniques Économiques De Bernard Girard

Informações:

Synopsis

les chroniques économiques que je donne chaque semaine sur Aligre FM dans Voix contre Oreille, l'émission de Florence Matton

Episodes

  • Les PME ont besoin de trouver de nouveaux modes de financement

    05/06/2012

    Pour écouter cette chronique donnée sur Aligre FM le 24/04/2012Trop de défaillances d'entreprisesEn avril, les grandes entreprises publient leurs résultats. Et pour beaucoup ils sont excellents, leur chiffre d’affaires progresse tout comme leur bénéfice. C’est, notamment, le cas pour LVMH, Plastic Omnium, Sodexho et bien d’autres. Et, en même temps, on apprend qu’il n’y a jamais eu autant de défaillances d’entreprises, de mise en redressement judiciaire ou de liquidation. En fait, prés de 60 000 entreprises ont fait faillite l’année dernière en France, autant qu’aux Etats-Unis. Ce paradoxe signale l’émergence d’une économie duale avec, d’un coté, de grandes entreprises  internationales qui se portent comme un charme, qui offrent d’excellents rendements et attirent donc vers elles les capitaux et, de l’autre, des entreprises plus petites, PME, entreprises de taille intermédiaire, ETI comme on dit aujourd’hui, qui se révèlent fragiles, très fragiles. Cet écart est, sans doute, pour beaucoup dans nos diffic

  • Le défi majeur : l'emploi des jeunes

    17/05/2012

    Pour écouter cette chronique diffusée le 8/05/2012 sur AligreFM, cliquer iciRépondre au défi majeur : l’emploiFrançois Hollande a donc été élu. Comme il l’a dit et répété, son élection a lancé un signal à l’Europe. L’austérité ne suffit pas, il faudra l’accompagner de croissance. Et l’on peut penser que le message a été entendu. Depuis quelques jours le mots « croissance » a fait sa réapparition dans le vocabulaire des dirigeants européens. Et comme le reste du monde, Américains en tête, n’attend que cela, on peut parier qu’il obtiendra assez facilement l’introduction d’un complément sur la croissance au pacte européen. Obtiendra-t-il autant qu’il devrait ? cela dépendra de sa capacité à réunir autour de lui les dirigeants européens qui souhaitent aller dans ce sens. La présence du premier ministre belge aux cotés de Martine Aubry à Lille est, de ce point de vue, de bon augure même s’il aura fort à faire avec le nouveau tandem germano-italien qui s’est dessiné ces dernières semaines lorsqu

  • Les marchés attaquent la France ?

    24/04/2012

    Pour écouter cette chronique diffusée sur AligreFM le 17 avril 2012Les marchés fourbissent leurs armesDepuis quelques jours, la presse de gauche, Mediapart, le candidat du Front de gauche, mais aussi Nicolas Sarkozy agitent le risque d’une attaque des marchés contre la France en cas de victoire de François Hollande. Et pour conforter leur argument, ils avancent deux nouvelles passées à peu près inaperçues : - d’abord,la création par l’Eurex, une filiale de la bourse allemande, d’un produit financier permettant à presque tout le monde, enfin, à presque tous ceux qui ont un peu d’argent, de spéculer contre la dette française. - Et,ensuite, une décision de l’Autorité des Marchés Financiers qui a mis fin à l'interdiction des ventes à découvert sur les titres émis par 10 grandes banques et sociétés d'assurance côtées sur le marché parisien : AXA, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole…Réponse du berger à la bergère ? François Hollande voulait s’attaquer à la finance, il voulait la

  • L'écologie est en crise

    17/04/2012

    Pour écouter cette chronique diffusée le 10 avril 2010 sur AligreFM, cliquer iciLe paradoxe de l'écologieC’est l’évolution des rapports de forces à gauche dans cette campagne qui est à l’origine de cette chronique. Que le parti socialiste soit haut dans les sondages est une chose qui ne surprend guère, mais que, d’un coté, le front de gauche obtienne un tel succès alors que la candidate écologiste s’est effondrée surprend. Il surprend parce que l’on sait que le projet de Mélenchon ressemble trop, dans son esprit sinon dans le détail des mesures, au programme commun de 1981, pour ne pas être lourd, dans l’hypothèse où il serait appliqué, de déception. Et parce que l’on sait aussi que l’écologie, la protection de l’environnement, la lutte contre les excès de l’industrialisation, sont une des questions centrales de nos sociétés. Les rapports de force des uns et des autres dépendent peut-être des personnalités, de l’engagement de leur entourage, du positionnement du principal candidat de gauche qui a, probablemen

  • Sur la fiscalité des entreprises

    10/04/2012

    Pour écouter cette chronique diffusée sur AligreFM, le 26/03/2012Et si l’on parlait également de l’imposition des sociétésDepuis le début de la campagne électorale on a beaucoup parlé des impôts, des impôts des particuliers, de la proposition de François Hollande de créer un taux marginal de 75% pour les revenus supérieurs à 1 million d’euros, mais on a peu parlé des impôts des sociétés, alors que ceux-ci représentent, en France, une part importante des recettes de l’Etat, à peu près 17%, et qu’un peu partout dans le monde ces impôts sur les sociétés sont engagés dans une course au moins disant. Que ce soit aux Etats-Unis ou en Europe, on entend très souvent dire qu’il faudrait les diminuer. Et nombreux sont ceux qui le font. Il y a quelques jours seulement, le ministre des finances britanniques, Osborne, a annoncé des mesures qui baisseront, d’une part, le taux d’imposition des plus riches et, d’autre part, diminueront les impôts que paient les entreprises, et d’abord les multinationales. Tout cela surprend

  • Trois débats sur la fiscalité

    26/03/2012

    Pour écouter cette chronique diffusée sur AligreFM, le 20/03/2012Trois débats en coursNous avons les semaines dernières évoqué à plusieurs reprises la question de la fiscalité. En France, l’essentiel du débat a porté sur les propositions de François Hollande de taxer à 75% les revenus supérieurs à 1 million d’euros. Mais d’autres débats sur la fiscalité se déroulent actuellement ailleurs, en Allemagne et dans le monde anglo-saxon qui abordent la question sous d’autres angles. Je ne dirai pas, comme font si volontiers les journalistes, que ce qui se passe ailleurs est tellement mieux que ce qui passe en France, c’est naturellement inexact, mais il est intéressant de voir comment cette même question est abordée dans d’autres pays, dans d’autres contextes.Je commencerai cette promenade dans les débats fiscaux par les Etats-Unis. Depuis quelques semaines, les pages éditoriales de la presse sérieuse, du Wall Street Journal et du New-York Times, celles des meilleurs blogs économiques sont occupées par une question

  • Les inégalités et la crise

    20/03/2012

    Pour écouter cette chronique diffusée sur AligreFM, le 13/03/2012Le retour des inégalitésEmmanuel Saez, un économiste spécialiste des revenus, qui produit, en compagnie de Thomas Piketty et de quelques autres une très utile base de données internationale sur les revenus des plus riches vient de publier des chiffres qui montrent que les écarts entre les plus riches, les 1% de plus riches, et le reste de la population se creuse de nouveau aux Etats-Unis. Après avoir légèrement diminué en 2008, 2009 au cœur de la crise. Pour ce qui est de la France, nous n’avons pas encore de chiffres qui permettent de dire si on observe le même phénomène, mais il est vrai que les inégalités y sont moins bien moins importantes qu’outre-Atlantique.Si je parle, cependant ce matin de ce sujet qui a, on s’en souvient, nourri tout le mouvement des indignés, c’est que l’on peut s’interroger sur le rôle des inégalités, notamment dans la première puissance économique mondiale, sur la crise. Ont-elles contribué à cette crise ? l’ont

  • Emploi : le « miracle » allemand

    21/02/2012

    Pour écouter cette chronique donnée sur AligreFM le 16/02/2012 Le chômage n’a pas explosé, malgré la récession S’il est un miracle allemand, il est à chercher du coté de l’emploi. On sait que le chômage est aujourd’hui très faible de l’autre coté du Rhin. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il n’a pas explosé en 2008-2009 alors que l’Allemagne était frappée de plein fouet par la crise économique. Avec une économie très tournée vers l’exportation, 400 000 entreprises allemandes exportes contre seulement 117 000 entreprises françaises, elle a pris en pleine face la récession mondiale de 2009. Son PIB a, cette année là, reculé de 4,5%. Et la production industrielle, celle de ces entreprises qui font aujourd’hui la force de l’Allemagne, a reculé de 18%.Dans à peu près n’importe quel pays, cela se serait traduit par une explosion du chômage. Or, cela n’a pas été le cas en Allemagne. Le chômage y a bien progressé cette année là, mais modérément. Il est passé de 7,1% à 7,8%, loin des 11,7% atteint en 2005, da

  • Industrie : l'exemple chinois

    31/01/2012

    Pour écouter cette chronique donnée sur AligreFMApple et les ouvriers chinoisSteve Jobs est mort il y a tout juste quatre mois entouré de l’admiration générale. Le cours d’Apple, l’entreprise qu’il a fondée, a depuis sa mort, explosé, passant de 410€ à  450$, ses bénéfices n’ont jamais été aussi élevés, 13 milliards de $ pour le seul quatrième trimestre de 20011, soit deux fois plus que pour la même période de 2010, et ses réserves de trésorerie sont considérables. Inutile de donner un chiffre qui à ces niveaux ne veut plus dire grand chose. Il suffit pour donner leur mesure d’indiquer qu’elles sont plus importantes que celles du gouvernement américain. Apple a plus de liquidités que le gouvernement de la plus grande puissance mondiale. Tout cela grâce à ces iphones, ipods et ipads, tout cela grâce à nous en somme.Tout devrait donc aller pour le mieux à Cupertino, au siège social d’Apple et tout irait effectivement pour le mieux si quelques journalistes du New-York-Times n’étaient allés enquêter sur les

  • Une grève moderne à propos de la grève des agents de sûreté aéroportuaire

    27/12/2011

    Bernard GirardUne grève moderneLe 26/12/2011Pour l’écouterLa grève dans les aéroportsDepuis une dizaine de jours, aucun journal radio ou télé ne s’ouvre qui ne nous donne des informations sur la grève des personnels de sûreté des aéroports. On a vu le gouvernement prendre fait et cause pour les usagers obligés de faire de longues queues jusqu’à envoyer des policiers et des gendarmes les remplacer, geste extrême qui amènerait, dans une entreprise privée, le patron qui oserait cela devant les tribunaux.On comprend les intentions du gouvernement : jouer de l’agacement que suscite ce genre de grève à la veille de Noël, faire preuve de fermeté à la veille d’une échéance électorale et mettre en difficulté son adversaire socialiste partagé entre le soutien aux grévistes et le souci des usagers. Commet-il une erreur ? ce n’est pas impossible, mais ce n’est pas certain. La recette a été suffisamment souvent éprouvée pour qu’on ne puisse exclure qu’elle marche une nouvelle fois, tant il est vrai

  • Le retour des années trente

    27/12/2011

    Christine Lagarde, The Economist nous disent craindre le retour des années trente. Il y a bien des similitudes, retour du protectionnisme, crispations nationales, montée d'un mouvement fasciste (transformation du FN de parti de nostalgiques de toutes les causes perdues de l'extrême-droite en parti moderne, nationaliste, protectionniste et ouvriériste), mais nous avons aussi développé depuis soixante ans des amortisseurs. Il ne nous empêcheront cependant pas de souffrir d'une récession qui s'annonce d'autant plus dure que les banques ont commencé de resserrer le crédit ce qui va faire souffrir les PME et TPE qui emploient 53% des salariés français.Pour lire cette chronique, cliquer ici, pour l'entendre sur votre ipod, cliquer là

  • Désindustrialisation

    13/12/2011

    Tous les candidats ou presque parlent de la désindustralisation, vont visiter des usines, se passionnent pour le "made in France". Mais qu'en est-il vraiment? D'où vient l'érosion des effectifs ouvriers et sommes nous les seuls à voir se réduire comme peau de chagrin le prolétariat? Non, bien sûr. Bien loin de l'accent mis sur la globalisation, le premier responsable de ce phénomène sont les gains de productivité. Mais gare aux effets politiques. La carte des emplois menacés en France peut contribuer à expliquer les bons résultats de Marine Le Pen dans les sondages.Pour lire cette chronique, cliquer ici, pour l'écouter sur votre ipod, cliquer là

  • Lettre de Londres

    06/12/2011

    Mais de quoi parle-t-on actuellement à Londres? De l'euro et de l'Europe, bien sûr, mais pas seulement, on y parle aussi be binge drinking, de cocaïne et du bonheur puisque l'Office national britanniques des statistiques vient de publier son indice du bien-être qui a de quoi rassurer David Cameron qui l'a voulu : les britanniques sont heureux. Mais le sont-ils tant que cela? Que vaut cet indice ou d'autres du même type? C'est ce que l'on regarde dans cette chronique.Pour la lire, cliquer ici, pour l'écouter sur votre ipod cliquer là